09.07.2015

La lame de déneigement Schmidt MPC et l’Aebi VT450 Vario : un duo parfait

La commune de Berneck dans le canton de Saint-Gall accueille depuis cet hiver 2014/2015 un couple germano-suisse officiant en service hivernal. Alors que l’ancien véhicule combiné mécaniquement, à savoir un Unimog équipé d’une lame de déneigement et d’une saleuse, a été mis à la retraite après un service de près de 30 ans, il était temps de se tourner vers un nouveau module performant. Plus précisément un Aebi VT450 Vario doté d’une lame Schmidt MPC-S 30 ainsi que d’une épandeuse de sel humide à double compartiment Stratos.

Les conditions hivernales dans cette petite bourgade du district de Rheintal nécessitent en effet de dégager régulièrement des routes de montagne raides et étroites ici, raides et plus larges là, de la neige et du verglas. Si bien qu’il faut pouvoir miser non seulement sur un véhicule porteur à la fois performant et compact, mais également sur tout un équipement bien adapté et très efficace. La lame en acier de déneigement Schmidt MPC constitue à cet égard un outil idéal pour les véhicules porteurs sur voies étroites. Les renforts massifs des monocorps garantissent dans le service hivernal un déblayage d’amas neigeux même très importants.

Markus Bischofberger, directeur adjoint du centre d’entretien de la commune de Berneck, juge avant tout le rabattement « impec ». Le MPC-S 30 est équipé de bandes d’usure combinées ainsi que d’un système de franchissement automatique d’obstacles. L’inclinaison des bandes d’usure est réglée sur 45°, ce qui permet un déneigement offensif tout en réduisant considérablement le bruit de service.

Il ne faut pas plus de cinq minutes pour atteler/désatteler la lame de déneigement. « Par rapport à l’ancienne combinaison, c’est super rapide », estime Markus Bischofberger.

Le MPC-S 30 est commandé au moyen d’une manette à partir de l’habitacle de l’Aebi VT450 Vario. Le pilotage s’avère très aisé, aux dires de Markus Bischofberger qui a de l’expérience. Même les conducteurs qui n’ont encore jamais travaillé avec l’engin seraient capables de se familiariser rapidement avec ce manœuvrage intuitif. « L’un de nos employés qui n’a jamais utilisé ce véhicule a dû reprendre en urgence le service d’un collègue en congé maladie. Cela lui a pris 10 minutes d’essai sur le terrain du centre d’entretien avant de maîtriser l’engin, et il a aussitôt pu commencer le travail », raconte Markus Bischofberger, qui, de plus, relève l’attrait esthétique de la lame de déneigement et la réactivité rapide du réglage gauche/droite.

Combiné avec l’Aebi VT450 Vario protéiforme, la lame Schmidt MPC représente un auxiliaire optimal, déclinée selon les besoins dans les longueurs de 2.600, 2.800 ou 3.000 millimètres.

 

Aebi VT450