Aebi VT 450 Vario à chenilles

Peu importe la nature du terrain, le transporteur Aebi VT 450 Vario en fait son cas avec son châssis à chenilles.

Lorsque des véhicules à roues atteignent leurs limites ou s’avèrent définitivement inopérants, c’est à lui qu’on fait appel – le nouvel Aebi VT 450 Vario à chenilles. Grâce à son châssis chenillé, cette innovation de la maison Aebi maîtrise n’importe quel terrain.

Avec son nouvel engin au châssis doté de chenilles, Aebi répond à un souhait fortement exprimé par les clients en matière de transporteurs. Notamment dans les régions montagneuses particulièrement difficiles, les transporteurs à roues sont mis à très rude épreuve par temps neigeux ou lorsque le sol est glissant. Si bien que les services communaux et les transports acheminés vers les chalets isolés et les stations de remontées mécaniques étaient tout bonnement suspendus. Jusqu’ici !

Une neige profonde mesurée au mètre devient désormais une véritable partie de plaisir. Avec un équipement monté adéquat, il est possible d’entretenir en toute fiabilité toutes sortes de pistes de ski de fond ou de sentiers de luge. De même, les chalets de ski et les stations de montagne sont désormais desservis aisément et efficacement grâce à l’Aebi VT 450 Vario à châssis chenillé – et ce avec un poids total maximal de 9,5 tonnes. Cet équipement ultra polyvalent présente par ailleurs l’avantage de son universalité. Alors que des traîneaux à moteur spéciaux ne présentent qu’un emploi limité aux mois d’hiver, l’Aebi VT 450 Vario permet le montage des roues en remplacement des chenilles en pas plus de 2 heures ; le véhicule reprend ainsi sa forme familière de transporteur classique d’Aebi. Pour plus de flexibilité, plus de possibilités d’emploi et pour… 365 jours par an !

L’Aebi VT 450 Vario, un véritable transformiste qui maîtrise tous les terrains

Outre l’emploi sur les surfaces de neige et de verglas, ce véhicule à chenilles convient également aux sols fragiles ou humides. Le profil spécial des chenilles se distingue par une qualité de roulement élevée, et sa grande largeur d’appui réduit sensiblement la pression sur le sol, ce qui préserve la tenue du terrain. La garde au sol augmente du fait de l’élévation du châssis chenillé d’environ 120 mm. De sorte que le véhicule ne repose pas à même le sol voire ne s’y enfonce en cas d’intervention dans un terrain marécageux, même si les chenilles pénètrent quelque peu dans le sol. De plus, il est possible d’utiliser judicieusement la marche en crabe dans la mesure où les chenilles des essieux avant et arrière fonctionnent indépendamment les unes des autres, ce qui réduit le risque d’un embourbement. La traction la mieux optimisée est enfin garantie par l’amortissement de torsion hydraulique des chenilles.

Fort de ses 109 chevaux (80 kW), d’un couple de rotation de 420 Nm et d’un moteur turbo-diesel VM propre selon la norme Euro 6, l’Aebi VT 450 Vario affiche une belle exemplarité en matière de préservation de l’environnement et satisfait même les exigences strictes qui prévalent dans de nombreuses localités interdites aux véhicules motorisés. Les diverses variantes de montage et d’extension d’équipement offrent des possibilités quasi illimitées en tant que convoyeur de déchets, balayeuse mécanique, tondeuse ou épandeuse ; il peut également être équipé d’une fraise à neige, d’une lame de déneigement, d’une rampe de levage, d’un crochet de levage ou d’un dispositif tri-benne. Les souhaits personnalisés et spéciaux des clients sont bien entendu pris en compte, car rien n’est impossible aux constructeurs de machines sis à Burgdorf. Tout ce qui vous incombe au final, c’est de le conduire !

Aebi VT450 Vario Raupenfahrwerk

  • Aebi VT450 Vario mit Raupe im Einsatz
  • Aebi VT450 Vario Raupen
  • IMG_0845
  • IMG_0854
  • IMG_0877